Liens commerciaux

0
La fin de la campagne électorale en République démocratique du Congo craint. Les trois grands challengers aux élections du 23 décembre prochain, à savoir Emmanuel Ramazani Shadary, Félix Tshisekedi et Martin Fayulu annoncent des activités de grande envergure le 21 décembre prochain à Kinshasa.

Les trois grandes coalitions politiques qui portent les candidatures de ces trois prétendants à la magistrature suprême promettent de tenir des grands rassemblements populaires le 21 décembre, date preuve pour la fin de la campagne électorale. Le Front commun pour le Congo ( FCC), plateforme qui soutient la candidature d’Emmanuel Ramazani Shadary donne rendez-vous au stade velodrome, dans la commune de Kintambo.

La coalition Lamuka de Martin Fayulu entreprend déjà des démarches pour occuper le stade Tata Raphaël, le même jour, tandis que le tandem Fatshi-Kamerhe promet, lui aussi, une activité de taille dans la métropole congolais en cette même date, sans préciser le lieu. Du moins jusque là.

Chacun de ces regroupements politiques saisira ce moment pour demontrer son ancrage sociologique dans la capitale congolaise. Loin d’être une simple manifestation politique, cette journée aura encore une fois valeur d’un test de popularité pour ces trois présidentiables.

Tout en craignant que cette fin de la campagne se transforme à des scène d’affrontements entre les militants des différentes chapelles politiques, les observateurs avertis appellent les chefs des partis politiques à plus de responsabilité.

» Sensibiiser vos militants à la paix et au fair play politique. Il ne faut pas que les uns cèdent aux provocations des autres. Ne gachons pas cette fête électorale. Je crois qu’il appartient aussi aux éléments des forces de l’ordre de faire preuve de maturité, en assurant un encadrement impeccable aux militants. Faisons tous en sorte que ce processus électoral aboutisse en paix », conseille un analyste politique qui a requis l’anonymat.

A une semaine des élections, les candidats présidents de la République poursuivent sans désemparé leur campagne électorale. Le FCC Emmanuel Ramazani Shadary a été ce dimanche 16 décembre 2018 à Goma. Le Lamuka Martin Fayulu ratisse large dans l’ancienne province de Bandundu, avant de s’envoler pour le Kongo-central, via Kinshasa. Le ticket Fatshivit se propose de commencer par le Kongo-central, puis l’ex Bandundu, avant de rentrer clôturer sa tournée électorale à Kinshasa.

Orly-Darel NGIAMBUKULU


LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top