Liens commerciaux

0
Dans une correspondance datée du 31 janvier 2019, l’avocat de l’opposant congolais Franck Diongo a saisi le président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, pour que son client puisse bénéficier de la grâce présidentielle.

Pour justifier sa démarche, l’avocat du president du Mouvement Lumumbiste Progressiste, “MLP”, affirme que F. Diongo est condamné injustement dans un procès politique.

“En effet, arrêté arbitrairement depuis le 19 décembre 2016 pour de prétendues infractions d’arrestation arbitraire et détention illégale de tortures, en violation de ses immunités parlementaires, mon client a été injustement condamné dans un procès politique en date du 28 décembre 2016 à 5 ans de SPP (comme auteur intellectuel sans qu’aucun matériel ne soit ni poursuivi ni jugé et ni condamné à ce jour pour les mêmes infractions), par arrêt rendu sous le RP.019/CR/2016 par la Cour Suprême de Justice, faisant office de la Cour de Cassation”, a indiqué maître John Omehata.

Selon J. Omehata, la décision du chef de l’État à venir, est attendue tant par son client que par tout le peuple congolais.


“Elle s’inscrira non seulement dans la logique de la cohésion et de la réconciliation nationales prônées par votre Excellence lors de votre discours d’investiture en date du 24 janvier 2019, mais aussi l’accomplissement de votre promesse de libérer les prisonniers politiques et d’opinions, et rétablira l’image de notre pays ternie actuellement à l’Union Interparlementaire suite à l’inapplication des décisions susmentionnées à ce jour, pourtant notifiées à l’État congolais portant sur la libération immédiate de mon client et dont vous trouverez en annexe, toutes les pièces y relatives”, a-t-il dit

Rappelons par ailleurs qu’à ce jour, Franck Diongo a purgé deux ans, un mois et onze jours de la peine lui infligée.

Jephté Kitsita
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top