Liens commerciaux

0
L’UDPS hausse le ton. Dans un communiqué musclé publié ce samedi, le parti de Félix Tshisekedi met en garde les chef d’État de l’Union africaine signataires de la déclaration d’Addis Abeba, quant au danger que ces derniers feraient courir au pays et appelle à la mobilisation.

« Le communiqué de l’UA est l’œuvre de certains lobbies miniers qui cherchent à déstabiliser la RDC afin de pérenniser le pillage des ressources naturelles. », a declaré l’UDPS dans un communiqué lu par son Secrétaire général Jean-Marc Kabund.

Le parti de Félix Tshisekedi rappelle à l’Union africaine et aux autres organisations sous régionales que la RDC est et reste un État souverain. « Par conséquent, ses institutions méritent respect de la part de tous ses partenaires. », martèle le texte.

« Par ailleurs l’UDPS fait observer à l’UA et aux autres partenaires de la RDC qu’il n’y a ni crise politique ni crise institutionnelle dans le pays. La question de la contestation trouvant sa source dans la constitution et les lois de la RDC, textes légaux qui règlent les conflits nés des élections, en l’espèce les contentieux électoraux qui relèvent de la compétence exclusive de la cour constitutionnelle. », continue le document.

Et d’ajouter, « Pour l’UDPS, donner des injonctions à la Cour constitutionnelle, dans une matière aussi sensible relevant de la souveraineté d’un État, est un mépris à la nation congolaise. ».

La mise en garde ferme de l’UDPS se conclut par un appel à une « très grande mobilisation », dit Jean-Marc Kabund. « Pour faire échec aux tentatives présentes et à venir qui torpillent notre souveraineté nationale pour des fins d’exploitation de nos ressources naturelles au détriment de la population. »
CAS-INFO
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top