Liens commerciaux

0
L’envoyé spécial de Donald Trump a déclaré ce lundi 25 février 2019 à l’issue de sa visite en République Démocratique du Congo, que les sanctions infligées à certaines personnalités congolaises vont dans le sens de la lutte contre la corruption prônée par Félix Tshisekedi.

“Les restrictions de visas imposées par les États-Unis, annoncées lors de ma visite, vont dans le sens de l’engagement du Président Tshisekedi à éradiquer la corruption, à faire progresser les droits de l’homme et à renforcer la démocratie en RDC. Les personnes identifiées publiquement étaient responsables de la corruption personnelle liée aux élections, laquelle remonte à 2016, bien avant le début de la période de campagne électorale ou le jour du scrutin”, a dit Peter Pham.

Pour rappel, Corneille Nangaa, Aubin Minaku, Norbert Basengezi…ont été sanctionnés par les USA pour plusieurs griefs entre autres corruption et enrichissement illicite.

Jephté Kitsita

LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top