Liens commerciaux

0
Le samedi 2 mars à Kinshasa, le chef de l’État a rendu public son programme d'urgence. Sur un montant total de 488 millions USD dont 304 millions USD pour les 100 premiers jours, ce programme bénéficiera du financement du trésor public (206 millions USD ), du Fonds de promotion de l'industrie (70 millions USD ) et du Fonds national d'entretien routier (23 millions USD ).

La réalisation des travaux concerne principalement les routes, la santé, l'éducation, l'habitat, l'énergie, l'emploi, le transport et l'agriculture.
Pour certains analystes, la réalisation du programme risque de poser problème, compte tenu du temps qui lui reste (60 jours).
L’on notera que dans le volet « Routes », seuls l’OVD (Office des voiries et drainage) et l’OR (Office des routes) sont chargés de ‘exécutions. Agence Congolaise des Grands Travaux (ACGT) n’a pas été retenue.



Par ailleurs une structure (point focal) sera créée au niveau de la Présidence de la République chargée du suivi du secteur minier, avec comme objectif l’assainissement du climat des affaires, la vulgarisation du nouveau code minier et la conclusion des contrats miniers gagnant-gagnant.

Parmi les secteurs non mentionnés dans le programme d'urgence, l'on note notamment l'environnement et la culture.

Ci-dessous le programme d’urgence du chef de l’État..























































MEDIA CONGO PRESS
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top