Liens commerciaux

0
Comme annoncé mardi 19 mars 2019, le ministre de la Justice Alexis Thambwe Mwamba vient de signer un arrêté portant mesure de libération conditionnelle de Diomi Ndongala.
Ci-dessous les conditions de la libération de l’opposant Diomi
  1. Ne pas encourir une peine préventive de liberté entre la période s’étendant de la date du présent arrêté au 08 avril 2023;
  2. Ne pas causer du scandale par sa conduite;
  3. Ne pas se livrer à des déclarations et activités politiques de nature à troubler l’ordre public et le bon fonctionnement des institutions étatiques;
  4. Ne pas sortir du territoire national sans l’autorisation préalable du Procureur général près la Cour de Cassation;




  1. Ne pas se rendre dans aucun point de sortie du territoire national pendant toute la durée de l’épreuve ;
  2. Ne pas se retrouver dans un périmètre de 500 m d’une école des filles pendant les heures de cours;
  3. Se présenter chaque lundi devant le Procureur Général près la Cour de Cassation.



Pour rappel, Eugène Diomi avait été condamné le 26 mars 2014 par la Cour Suprême de Justice à 10 ans de servitude pénale principale pour “viol à l’aide de la violence, explosion d’enfants à la pornographie, détention d’enfants et tentative de viol d’enfants”.
Jeff Kaleb Hobiang
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top