Liens commerciaux

0
L'Union Nationale des Fédéralistes du Congo, (UNAFEC), parti de Gabriel Kyungu Wa-Ku-Mwanza, se mobilise pour le retour de Moïse Katumbi Chapwe à Lubumbashi, prévu pour le 20 mai prochain.
Dans une correspondance adressée au maire de la ville de Lubumbashi, l'UNAFEC annonce une série d'activités initiées en vue de célébrer avec faste le come back de l'ancien gouverneur de l'ex-province du Katanga.
Au nombre de ces activités, renseigne la correspondance, figurent des rencontres entre différentes bases et la tenue «d'un grand meeting qualifié de clarification, de sensibilisation et de mobilisation», dans la capitale cuprifère.
"Nous venons auprès de votre haute autorité urbaine, vous informer de la tenue de multiples rencontres avec notre base à dater de ce jour, jusqu'au 18 mai 2019, date à laquelle l'UNAFEC va tenir un meeting de clarification, de sensibilisation et de mobilisation, à son directoire Musans sis au n°55, de l'avenue de la Digue, dans la commune de la Kenya ", a écrit Gabriel Kyungu.





Ce meeting, indique la lettre, vise avant tout à fêter "l'arrivée de notre président de la plateforme Ensemble pour le Changement, Monsieur Moïse Katumbi Chapwe à Lubumbashi à la date du 20 mai 2019".
L'UNAFEC a, par ailleurs, à travers cette correspondance, communiqué à l'autorité urbaine l'itinéraire que devra prendre le cortège du chairman du Tp Mazembe. Il précise que cet itinéraire est choisi afin de permettre à la majorité de Lushois de prendre part à cette fête qu'est le retour de Moïse Katumbi sur la terre de ses ancêtres.
Selon cet itinéraire, de l'Aéroport International de la Luano, le cortège du président en exercice de Lamuka prendra le Boulevard M'siri, avant d'emprunter l'avenue Lumumba. Il passera ensuite sur l'avenue Laurent-Désiré Kabila, pour déboucher à la Grand Place de la Poste, lieu où Moïse Katumbi s'adressera à la population.
En rentrant au pays, Moïse Katumbi ne vient pas réclamer la vérité des urnes, comme le font si bien certains leaders de Lamuka. Réaliste, l'ancien gouverneur de l'ex-Katanga se presente plutôt comme un opposant à la coalition CACH-FCC.
Dans un une interview accordée à France 24 et à Radio France Internationale (RFI) le 6 mai dernier, Moïse Katumbi a salué le bilan des 100 jours du chef de l'Etat. Des propos qui n'ont visiblement pas plu à certains de ses camarades de la plateforme LAMUKA. Orly-Darel NGIAMBUKULU
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top