Liens commerciaux

0
Les revendications des militants du parti Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) à la suite du crash de l’Antonov affrété par la présidence ne cesse de susciter des vagues réactions au sein de la classe politique congolaise.

Justin Bitakwira, cadre du front commun pour le Congo (FCC), appelle aux dirigeants du parti à encadrer leur militants. Il invite Kabund à créer une école au sein de l’UDPS pour » l’encadrement de ses militants zélés « .

« Je suis entrain de penser personnellement que l’UDPS risque de se faire infiltrer. J’ai suivi le président Kabund normalement il doit créer une école de formation au sein de leur parti dans le cas contraire le mandat du chef de l’État sera entaché et risque d’être interrompu si nous n’apportons pas notre contribution », a dit Justin Bitakwira à Top Congo.

« Nous attirons leur attention parce que nous pensons que ses militants sont manipulé, ces militants deviennent comme une milice et Limete risque de devenir le bastion de cette milice», poursuit-il.

Alors qu’une commission de crise à été mis en place par le président pour enquêter sur la disparition ou le crash de l’Antonov 72, les militants du parti au pouvoir pointent du doigts leur partenaire du FCC, qui selon eux, est à la base de ce qu’ils qualifient d’intimidation à l’égard du président juste après son discours à Beni, dans l’est du pays.

Herman Cohen, ancien envoyé spécial des USA en l’Afrique a interpellé le président Félix Tshisekedi pour sa sécurité.



Joe Kazumba
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top