Liens commerciaux

0
À peine signé, l’acte d’engagement éthique parait être un fardeau pour certains membres du gouvernement. Le premier ministre le fait savoir par une note d’instruction adressée au ministre du portefeuille, dont une copie nous est parvenue dans la soirée de samedi 12 octobre, dans laquelle il l’ordonne à faire cesser quelques « pratiques contraires à la bonne gouvernance » dont certains membres du gouvernement se livrent.

Dans les faits, le chef de l’exécutif a constaté que « certains cabinets ministériels s’adressent aux entreprises du portefeuille de l’État ainsi qu’aux établissements publics sous leur tutelle pour la prise en charge des dépenses de fonctionnement et/ou des missions », alors que de telles dépenses « relèvent du budget de l’État ».

Il précise au passage que « des telles pratiques sont contraires à la bonne gouvernance et constituent une grave entorse à l’acte d’engagement éthique auquel les Membres du gouvernement ont individuellement adhéré ».

Par conséquent, Ilunga Ilunkamba ordonne au ministre du portefeuille, Clement Kwete, « d’instruire les gestionnaires des entreprises publiques de ne plus financer les dépenses précitées qui relèvent du budget de l’État et de faire rapport sur les dépenses de ce genre qu’ils auraient déjà financées ».

Une note aux allures de mise en garde, aucune sanction n’ayant été signalée et aucun ministère directement cité.

Tony-Antoine Dibendila
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top