Liens commerciaux

0
Maître Jimmy Ngalasi affirme qu'"il y a toujours une influence entre pasteur et fidèle. C'est cette influence qui a fait que ma cliente traîne pour briser le silence".

Avocat de Mlle Éliane Bafeno dans l'affaire l'opposant au pasteur Moïse Mbiye, Me Jimmy Ngalasi a fait savoir à la presse que sa cliente avait avorté pour préserver l'image du pasteur vis-à-vis de l'opinion publique.

Au cours d'une conférence de presse ce mercredi 29 janvier 2020 à Kinshasa, ce dernier a révélé que le fait même de poursuivre Moïse Mbiye en justice n'était pas le souhait de sa cliente, le mauvais arrangement devait être le pardon pour éviter le scandale.

"Nous avons tenté d'approcher le pasteur Moïse Mbiye pour une solution à l'amiable afin de préserver l'image de l'église de réveil de la République démocratique du Congo et l'église cité Béthel. Malheureusement, nous avons été buté à une barrière qui mettait en avant l'orgueil", a renchéri maître Jimmy qui a saisi l'occasion afin de rassurer l'opinion que sa cliente n'a pas d'enfant avec le pasteur, contrairement à ce qui se raconte sur les réseaux sociaux.

Quitte à rappeler qu'en matière de viol, la prescription est de 10 ans pour saisir la justice. Le fait que Mlle Éliane ait attendu 3 ans pour le dénoncer ne déroge nullement à la procédure.

En date du 18 janvier courant la famille de Eliane bafeno a déposé une plainte contre le pasteur Moïse Mbiye pour viol, avortement, menace de mort et atteinte à la pudeur.

Daniel Aloterembi
MEDIA CONGO PRESS
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top