Liens commerciaux

0
Vital Kamerhe, directeur de cabinet de Félix Tshisekedi justifie la mesure de suspendre jusqu’à nouvel ordre, les activités académiques à l’université de Kinshasa. Alors que des heurts ont opposé ces dernières 48 heures, les étudiants aux éléments de la police, le ministre de tutelle avait également décidé hier mardi dans la soirée du déguerpissement de tous les étudiants logés aux homes.

« Le président voudrait qu’on procède aux vérifications des vrais étudiants qui doivent retourner dans leurs homes », a indiqué Vital Kamerhe. Selon lui, les étudiants sont infiltrés par des gens qui ont notamment abattu un policier au deuxième jour des manifestations.

« Il a été établi selon les renseignements concordants que les étudiants qui ont tué les policiers ne sont pas des étudiants de l’Unikin mais des infiltrés. Et que si on laisse cette situation, ces infiltrés peuvent tuer les étudiants et on dira que c’est la police », a-t-il ajouté dans une déclaration à la presse.

Le gouvernement a accordé un ultimatum de 48h aux étudiants de quitter volontairement les homes, faut de quoi, ils y seront contraints. Le leader de l’UNC qui appelle au calme annonce que le président de la République recevra une délégation de manifestants avant la fin de la semaine.

Pour rappel, les étudiants de l’université de Kinshasa manifestent depuis le lundi, 06 janvier 2020 contre la majoration des frais académiques. Au cours de l’opération dénommée « Whats is the taux », plusieurs manifestants ont été interpellés et d’autres blessés. Les forces de l’ordre qui tentent de calmer le mouvement ont enregistré plusieurs éléments blessés dont un mort.


Amiral Tatu
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top