Liens commerciaux

0
Le commissariat provincial de la police nationale congolaise/ville de Kinshasa, le général divisionnaire adjoint Sylvano Kasongo, a annoncé ce jeudi 09 janvier, l’ouverture d’une enquête quelques heures après la découverte de quatre armes à feu et 105 munitions au home 8 et dans la cave de l’université de Kinshasa.

« Les enquêtes sont en cours pour retrouver les criminels qui ont introduit illégalement ces armes à l’université », a annoncé à la presse, le commissaire provincial de la police avant de préciser que ces armes bien que « rouillées » sont en « bon état ».

Selon la police nationale congolaise, ces armes découvertes par la police universitaire sont au total 4 dont 3 AK et une Nato.

C’est depuis jeudi 9 janvier que l’ultimatum de 48 heures du ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Thomas Luhaka, donné aux étudiants résidents sur le site universitaire de déguerpir le lieu a expiré. La police avait promis de faire usage de la force à partir de ce vendredi 10 janvier à l’endroit des étudiants qui s’entêtent.

Djodjo Vondi
MEDIA CONGO PRESS
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top