Liens commerciaux

0
Il y a pratiquement un mois que l’épidémie « Coronavirus » est apparue en République populaire de Chine. Etant déclarée une maladie de portée internationale, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a établi une liste de 13 pays africains à hauts risques, parmi lesquels la République démocratique du Congo (RDC) est citée.

Selon cette agence de l’Onu, les deux critères principaux retenus par les experts pour estimer que les « 13 » sont plus exposés que d’autres à l’invasion du « Coronavirus » sont les taux élevés de contacts et voyages entre ces pays et la Chine. Bien qu’aucun cas n’ait encore été déclaré sur le territoire congolais, l’alerte de l’OMS se veut une interpellation en direction des autorités congolaises pour le renforcement des mesures de surveillance aux aéroports, ports et autres points d’entrée.

Entre temps, le gouvernement congolais affûte ses armes en vue de prendre des précautions nécessaires visant à éviter l’entrée de l’épidémie de coronavirus sur le sol congolais. Pour cela, le professeur Jean-Jacques Muyembe Tanfum, virologue et directeur général de l’Institut national de recherche biomédicale (INRB), a déclaré que le pays se prépare à renforcer son système de surveillance contre cette épidémie qui s’attaque au système respiratoire.

Par ailleurs, la Commission nationale de la santé a présenté les solides capacités et ressources de santé publique dont dispose la Chine pour faire face aux flambées de maladies respiratoires. Les débats ont porté principalement sur la poursuite de la collaboration en ce qui concerne les mesures de confinement à Wuhan, sur les mesures de santé publique dans d’autres villes et provinces, sur la réalisation de nouvelles études concernant la gravité de l’infection et la transmissibilité du virus, sur la poursuite du partage de données et sur le partage par la Chine de matériel biologique avec l’OMS.

Ces mesures permettront de faire progresser les connaissances scientifiques sur le virus et contribueront à la mise au point de contre-mesures médicales, tels que les vaccins et les traitements.

A noter que Pr Jean Jacques Muyembe a confirmé qu’il n’y a pas de cas suspect de Coronavirus en RDC.

Hervé Ntumba
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top