Liens commerciaux

0
La pluie diluvienne qui s’est abattue, mercredi 19 février 2020 sur la ville de Kinshasa, a causé des cas d’inondations dans quelques communes de la capitale, a constaté l’ACP.

Au rond-point Moulaert dans la commune de Bandalugwa, aux quartiers Kaüka et Yolo-Sud, dans la commune de Kalamu, on a observé des nombreuses rues et parcelles inondées à cause du mauvais état des caniveaux.

Aussi, un cas similaire a été observé sur les deux ailes de l’avenue des Huileries, dans la commune de Lingwala, précisément à son croisement avec des rues perpendiculaires, ont confié à l’ACP certains habitants.

Dans la commune de N’djili, il a été constaté le débordement des eaux de pluies sur des artères en état de délabrement avancé, telles que la route CECOMAF, au quartier N’djili-Brasserie ainsi que des habitations et des marchés sous eaux, dans les quartiers 5, 6 et 13 de cette municipalité.

Des eaux stagnantes en grande quantité ont été observées sur les places Sainte-Thérèse et Dokolo, empêchant ainsi la circulation des voitures et des motos.

Par contre, aucun cas d’inondation n’a été signalé dans certains coins habitués à ce type de sinistre, à l’instar des quartiers Mombele, Agricole, le long de l’avenue de l’Université, dans son tronçon compris entre le rond-point Bongolo et le rond-point Ezo, dans les communes de Limete et Kalamu.



Selon les habitants de ces quartiers, l’absence de l’inondation s’explique par le curage des caniveaux effectué récemment par l’OVD. Ce qui a permis aux eaux de pluie de couler sans difficulté.

Toutefois, ils ont déploré la non-évacuation des déchets sortis des caniveaux, ce qui a occasionné la stagnation des eaux à l’entrée de certaines avenues.


ACP
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top