Liens commerciaux

0
Le directeur général de l’entreprise SAFRICAS a été interpelé ce mercredi soir au parquet général près de la cour d’appel de Gombe dans le cadre des enquêtes sur les sorties de fonds sur les travaux des sauts de mouton

« Sa société avait plus de travaux à faire que d’autres et a même eu à sous traiter d’autres chantiers », indique a TOP’CONGO FM une source judiciaire proche du dossier.

On cite notamment les chantiers de Debonhomme, de « Pont Gabu », où aucun travail n’a commencé jusqu’ici.

Il ne sera pas le seul à être interpelé, « tous ceux qui seront impliqués, sans arbitraire, et quelque soit leur rang, seront interpelés », assure cette source judiciaire qui préfère garder l’anonymat.

« Tous ceux qui sont habitués aux anti valeurs et aux pratiques maffieuses doivent revoir leurs pratiques ».

Les nouveaux magistrats nommés par le président Tshisekedi assurent qu’une « nouvelle ère de la justice a désormais commencé ».

Ces interpellations font suite aux visites du président de la république et du vice-premières ministre, ministre de la justice, suite aux déclarations parfois contradictoires entendues sur TOP CONGO FM.


Top Congo
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top