Liens commerciaux

0
Le Président du Conseil National de suivi de l’accord (CNSA), OlenghaNkoy se dit très inquiet du contour qu’a pris le dossier de Vital Kamerhe. Pour lui, le Dircab du Chef de l’Etat a eu tort de refuser la première invitation lui adressée par le Parquet près la Cour d’appel de Kin-Matete.

Quant à la demande de la défense de VK, le Président du CNSA estime que l’endroit le plus sécurisé, le plus, sûr pour Kamerhe en ce moment est la prison. « Et s’il est mis en résidence surveillée et qu’un intrus entre et saccage… Vous n’allez pas être 1 millions de militaires. Je ne suis pas d’accord avec ce forcing », a t-il dit sur les Ondes de Top Congo.









Et d’ajouter : «Vous savez, en politique, il y a plusieurs scénarios. Il n’y a pas de meilleur endroit pour préserver la vie d’un homme politique et le garder qu’en prison, dès lors que les infractions sont établies», insinue-t-il.

A ce stade, explique-t-il, il faut combiner la politique et la justice. Olenga Nkoy donne l’exemple du général Kahimbi qui a été placé en résidence surveillée et décédé dans des circonstances mystérieuses.
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top