Liens commerciaux

0
C’est dans l’après-midi de ce mercredi que le tribunal de Kinshasa va se prononcer sur la demande de remise en liberté provisoire introduite par la défense de Vital Kamerhe. Les avocats du Président de l’UNC ont fait appel contre la décision du Parquet près la cour d’appel de Matete pour demander la liberté provisoire de leur client.

Réuni ce mercredi dans l’après-midi en Prison Makala, le tribunal de grande instance de Kinshasa-Matete avait pris l’affaire en délibéré. Les avocats de Vital Kamerhe insistent sur le fait qu’il n’existe pas d’indices de culpabilité contre leur client. Des arguments que balaient d’un revers de la main Georges Kampiamba, président de l’ACAJ.

Pour le Président du CNSA, Olenghakony l’endroit le plus sécurisé, le plus, sûr pour Kamerhe en ce moment est la prison. Ce dernier craint que l’n revive le scénario du général Kahimbi qui a été placé en résidence surveillée et décédé dans des circonstances mystérieuses.

Ce mercredi 15 avril Vital le patron de l’UNC totalise une semaine depuis qu’il a été transféré en prison sur instruction du Procureur Général de la République. Le Dircab du chef de l’Etat a été entendu sur sa gestion dans la gestion des travaux de 100 jours, vaste programme initié par le Président Félix Tshisekedi.


4pouvoir.cd


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top