Liens commerciaux

0
Ça semble tourner au ridicule pour le président de la chambre haute du parlement Alexis Thambwe Mwamba et la convocation d’un congrès extraordinaire sur les modalités d’application de l’état d’urgence proclamé par le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.


Après plusieurs réactions dans le milieu politique et dans l’opinion publique contre la décision prise par le président du Sénat congolais de convoquer un congrès extraordinaire en plein état d’urgence proclamé par le président de la république, le FCC et le CACH sont entrés en choc.











Dimanche 12 Avril 2020, intervenant dans l’émission Face-à-face sur la radio Top Congo, Jean-Marc KABUND premier vice-président de l’Assemblée nationale et président a.i de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) a déclaré que ce congrès convoqué viole constitution. Il ne va pas y prendre part et il pense qu’il ne va même pas se tenir.



Pendant que la crème juridique du pays est encore plongée dans la bonne interprétation et explication des articles constitutionnels en rapport avec la constitutionnalité de la décision du président de la république, Gilbert Kankonde, vice premier ministre et ministre de l’intérieur et patron de la sécurité intérieur du pays réagit: « Le palais du peuple reste concervatoirement fermé jusqu’à nouvel ordre« , dit-il.

Il y aura congrès ou pas??
C’est l’actuelle grande question.

Trésor Trecha/Acturdc.com
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top