Liens commerciaux

0


Le décès ce mercredi 15 avril matin de Mgr Gérard Mulumba, oncle paternel et le chef de la maison civile du civile du chef de l’Etat Félix Tshisekedi, s’ajoute à une longue liste des proches du président congolais atteints du Covid-19. Avant le décès du frère d’Etienne Tshisekedi, le Président congolais a dû enterrer d’autres proches.


Tout débute avec la mort du docteur Dédie Bandubola, Docteur et Directeur de Cabinet adjoint de la mibi ministre de l’économie nationale, Acacia Bandubola dont il est aussi le frère biologique. Il est décédé le 21 mars 2020 et il est le premier cas de décès dû à un cas de coronavirus en RDC, pandémie déclarée le 10 mars. Il avait été placé en quarantaine à l’hôpital du Cinquantenaire.








La ministre de l’économie est aussi déclarée contaminée et placée en quarantaine mais personne ne confirme. Pourtant, quelques jours avant sa contamination, elle a assisté à un conseil des ministres. Plusieurs ministres seront testés après cette réunion, sans aucune confirmation officielle. Le ministre de la Justice, Célestin Tunda Ya Kasende a indiqué dans un communiqué qu’il « a été testé négatif ». Le ministre Jean-Lucien Busa affirmera de son côté qu’il a aussi été testé négatif, avec 13 autres ministres, sans communiquer leurs noms. L’on parle alors des plusieurs membres du gouvernement contaminés. Beaucoup préfèrent suivre le traitement à domicile, “des malades de luxe” les a-t-on surnommés.










Le deuxième décès autour du président Tshisekedi est celui de l’ancien bâtonnier, ancien vice-président de l’union internationale des avocats, ancien avocat à la Cour Suprême de Justice, ancien conseiller politique d’Etienne Tshisekedi et député national de l’UDPS, Me Joseph Mukendi. Il revenait d’un check up complet en France et est décédé du coronavirus peu de temps son retour à Kinshasa le mardi 24 mars 2020.


Il sera suivi par Jack Ilunga, Chargé de mission du Président de la République Félix Tshisekedi. Sa mort attribuée au coronavirus a été contestée par sa famille et particulièrement sa mère qui dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux se souvient que son souffrait de la malaria et était soumis sous traitement par son médecin.


Une information vite étouffée suite à son enterrement précoce et le témoignage de Vidye Tshimanga, un autre conseiller du président Félix Tshisekedi qui annonce avoir été testé positif au Coronavirus et soigné. Dans un témoignage relayé sur plusieurs médias, le Conseiller Vidye Tshimanga raconte son calvaire à la suite de sa contamination et comment les hôpitaux ont refusé de le prendre en charge. Il a aussi témoigné de la mort de son collègue Jack Ilunga tout en dénonçant la prise en charge hospitalière par les équipes de la riposte.


Le 04 avril 2020, la sœur de la ministre de l’économie nationale, Rackel Bandubola est aussi décédée. Bien que ne faisant pas partie du cabinet ministériel de sa sœur, plusieurs souris confirment qu’elle était son parsec.


Deux attestations médicales délivrées par le Secrétariat Technique de la riposte contre le Coronavirus confirment la guérison de Acacia Bandubola et de Vidye Tshimanga.

Jusqu’à ce jour, personne ne connait le nombre et les noms des membres du cabinet du chef de l’Etat et du gouvernement ayant contractés le coronavirus.


Thierry Mfundu
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top