Liens commerciaux

0




Roger Kamba, conseiller Spécial de Félix Tshisekedi en charge de la couverture universelle en matière de santé, et coordinateur de la Task force mise en place à la présidence de la République pour la gestion de COVID-19 en RDC, a accordé une interview à ACTUALITE.CD.
Il a notamment évoqué le cas du déconfinement progressif de la commune de la Gombe.
Il a expliqué que l’objectif était également d’éviter que la maladie ne progresse dans cette municipalité. « On a fait un dépistage assez important en localisant les contacts », a t-il dit.
Et ce déconfinement ne concernera pas toutes les activités, comme l’avait déjà dit Gentiny Ngobila, gouverneur de Kinshasa.
« Les banques, les télécoms, supermarchés, mais les marchés peut-être pas rapidement. L’avantage dans la ville de Kinshasa, ce qu’on a plusieurs marchés dans toutes les communes. On peut se permettre d’attendre avant de rouvrir le marché central de Kinshasa », a expliqué Docteur Kamba.
L’accès au centre d’affaires de la capitale restera soumis à un contrôle strict. 
« On rouvre les banques et les télécoms, parce que, malheureusement le modèle de concentration de leurs agences est fait que la plupart de structures-mères se trouvent dans Gombe. Pour que ça fonctionne dans d’autres communes, il faut que ça fonctionne dans Gombe », a t-il ajouté.

Contexte 
La RDC a notifié ce samedi 20 nouveaux cas de COVID-19 portant le total à 327 contaminations. 
Depuis le 10 mars 2020, date de la confirmation du premier cas, le pays a enregistré 25 décès pour 27 guérisons. Le nombre élevé recensé depuis quatre jours s’expliquerait, selon l’équipe de la riposte par l’augmentation de sa capacité à diagnostiquer et par le travail fait depuis le confinement de la commune de la Gombe à Kinshasa. Rien que samedi, 297 échantillons ont été testés alors que l’INRB n’était qu’à une centaine d’ analyses par jour il y a encore quelques jours. 
Par ailleurs, de nouvelles  mesures ont été annoncées ce même samedi. A partir de mardi prochain, le port des masques sera obligatoire à Kinshasa. L’Armée et la Police ont été réquisitionnées pour faire respecter cette mesure, mais aussi tous les gestes barrières. 
En Afrique, au moins 20 270 cas ont été enregistrés dont 1025 décès et 4701 guérisons. 
Dans le monde, au moins 2 289 508 cas de COVID-19 ont été recensés dont 157 539 morts depuis l’apparition de ce coronavirus en Chine en décembre 2019. 
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top