0
L’homme d’affaires libanais, poursuivi aux côtés de Vital Kamerhe, a été transféré en urgence aux Cliniques Ngaliema ce mercredi 29 avril 2020. Il était détenu à la prison centrale de Makala.

Poursuivi aux côtés du directeur de cabinet du président congolais, Jammal Samih a été transféré en urgence vers cet hôpital public pour y recevoir des soins appropriés, rapportent des sources pénitentiaires à POLITICO.CD. « Il s’est plaint des malaises depuis plusieurs jours. Son état de santé commençait à se détériorer« , explique un responsable de la prison centrale de Makala.

Jammal Samih a été arrêté en février dernier dans le cadre des enquêtes autour du programme de 100 jours du président Félix Tshisekedi.








Aux côtés de Vital Kamerhe, également en détention, le libanais est accusé d’avoir, entre les mois de mars 2019 et janvier 2020, comme co-auteurs par coopération directe, étant respectivement, Directeur Général de la Société SAMIBO SARL et Agent public de l’Etat, détourné la somme de 48,831148 $US qui était remise à la Société SAMIBO SARL pour l’achat et l’érection de 1500 maisons préfabriquées dans le cadre du projet des logements sociaux, au profit de cinq provinces de la République Démocratique du Congo, en l’occurrence celles de Kinshasa, du Kongo Central, du Kasaï Central, du Kasaï Oriental et du Sud Kivu, inscrit au programme de 100 jours initie par le Président de la République


Politico.cd
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top