Liens commerciaux

0



L’invitation adressée au président de l’Union ou la Nation Congolaise, Vital Kamerhe, par le parquet d Matete dans le cadre des enquêtes relatives au programme d’urgence de 100 jours de Félix Tshisekedi ne passe pas dans les rangs des cadres et militants de ce parti.

Réunie en urgence à Kinshasa ce dimanche 5 avril 2020, la Direction politique de l’UNC conduite par le secrétaire général Baudouin Mayo Mambeke a qualifié cette invitation de “point culminant de l’acharnement contre la personne de son président national “, alimenté par “l’acharnement et la campagne de diabolisation par certaines officines en mal de positionnement aussi bien sur les médias que sur les réseaux sociaux, et ce, depuis plusieurs mois”.

Pour le parti de Vital Kamerhe, cet acte apparemment juridique est en réalité un combat politique. Et, “l’UNC qui a eu à mener des combats et à les faire aboutir, est prête à assumer celui qui s’ouvre et ne pas courber l’échine “.

D’un ton guerrier, la Direction politique de l’UNC appelle ses militants à se tenir aux aguets et se dit “déterminée à mettre hors d’état de nuire les officines sans foi ni lois par toutes les voies de droit”.
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top