0




« Ils ont étalé leur médiocrité sur la place publique. Ils ont mobilisé des gens sans vision et sans savoir pourquoi ils ont été recrutés comme mercenaires », a réagi, sur Top Congo, Augustin Kabuya, SG de l’Union pour la Démocratie et Progrès Social (UDPS), à la marche du Front Commun pour le Congo de  jeudi 23 juillet 2020, « en soutien aux institutions de la République et la Constitution ».

Le SG de l’UDPS fait allusion aux manifestants qui, interviewés par la presse sur le but de la manifestation, affirmaient qu’ils marchaient contre les propositions de lois initiées par les députés FCC Aubin Minaku et Gary Sakata portant réforme du secteur de la justice, alors que ces propositions de lois sont elles-mêmes soutenues par le FCC.

Et d’ajouter:

» Le FCC n’a jamais compris que le pays a un autre président. Ils ont leur président dans leur tête. Pour eux, le pays est leur propriété privée ».

« Nos amis ne sont pas sérieux. J’avais tout donné, mais ils ne sont pas sincères. Ils s’organisent pour que le Chef de l’État échoue », a réagi Augustin Kabuya aux discussions au sein de la coalition FCC-CACH.

Seul bémol : « Je n’ai pas le pouvoir de décider sur la coalition FCC-CACH ».

 » Le FCC n’a pas compris que la RDC a un autre président qui s’appelle Félix Tshisekedi », dit le secrétaire général de l’UDPS. Il qui constate que leur allié au gouvernement « se comporte comme pharaon en Égypte ».

« Quand les enfants d’Israël avaient déjà quitté l’Égypte, Pharaon avec tout son entourage n’avaient pas compris. Il voulait à tout pris retourner les enfants d’Israël en Égypte. Vous connaissez la suite. C’est ce que (le FCC) va connaître », rappelle-t-il.

Thierry Mfundu

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top