Liens commerciaux

0




Les signataires de l'appel du 11 juillet 2020 pour le consensus électoral en République Démocratique du Congo ont été reçus le jeudi 30 juillet dernier en fin d'après-midi par le président du Mouvement de Libération du Congo (MLC) Jean-Pierre Bemba Gombo.

Durant les échanges, le groupe des 13 a fait part de son cahier de charge à Jean-Pierre Bemba, qui est également membre de la coalition de l'opposition LAMUKA.

Ce cahier de charge est essentiellement constitué des propositions des réformes électorales qui "contribueront à l'organisation des bonnes élections en 2023".


Selon le député national Juvénal Munubo qui s'est confié à la presse à la fin des échanges, le président du MLC a salué leur initiative tout en formulant quelques suggestions.


"Il est ouvert, il a qualifié notre initiative de bonne initiative, et il nous a partagé ses contributions aussi. Parmi ces contributions, c'est par rapport notamment aux contentieux électoraux, je ne vais pas rentrer ici dans les détails. Nous lui avons promis d'intégrer sa suggestion et de travailler avec un point focal, parce que les autres responsables des partis devront nous désigner aussi leurs points focaux pour qu'ensemble nous puissions mettre les idées ensemble et voir dans quelle mesure nous trouverons des voies et moyens pour dégager justement ce consensus", a déclaré Juvénal Munubo.



Rappelons par ailleurs que le même jeudi, ces personnalités politiques et sociales ont été reçues par le bureau de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) et le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Sauf imprévu, les signataires de l'appel du 11 juillet 2020 échangeront ce vendredi avec le Front Commun pour le Congo (FCC), le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) et l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS).

Jephté Kitsita

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top