0

 



Reçu ce vendredi 14 août 2020 par le cardinal Ambongo, le Groupe de 13 personnalités politiques et de la société civile signataires de l’appel du 11 juillet se dit satisfait des points de convergence avec l’église catholique.

« L’échange avec le Cardinal nous a permis de comprendre que l’Eglise catholique et nous, le G13, avons plusieurs points de convergence sur la manière de réformer préalablement notre système électoral, notre loi électorale et pourquoi pas certaines dispositions de la constitution liées aux élections, à l’exclusion et dans le strict respect des dispositions de l’article 220 », a déclaré le député national Claudel Lubaya après leur rencontre avec le Cardinal Fridolin Ambongo Besung dans le cadre leurs consultations en vue d’un consensus sur les réformes électorales.

Faisant le compte-rendu de cette rencontre, Claudel Lubaya affirme que Monseigneur Fridolin Ambongo a été attentif et ouvert à leur démarche tout en faisant savoir que ces points de convergence leur permettent de poursuivre leurs consultations vers d’autres acteurs « pour qu’à la fin, il se dégage un consensus ».

Claudel Lubaya a souligné qu’ils quittaient l’archevêché avec le sentiment de satisfaction au sujet de l’entretien très constructif qu’ils ont eu avec le Chef de l’Eglise catholique.

Il sied de rappeler le G13 dans son appel du 11 juin milite pour les réformes électorales en vue d’une convergence des vues entre les différents acteurs politiques et la société civile pour des élections crédibles en 2023.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top