0

 




Le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Willy Bakonga Wilima donne ce lundi 07 septembre 2020, à Lubumbashi, dans la province du Haut Katanga, le go du déroulement des épreuves de l’examen d’Etat édition 2019-2020 sur toute l’étendue de la République 


Il faut rappeler que 818667 candidats finalistes pour le cycle long et 5575 pour le cycle court passent ces épreuves de l’examen d’Etat, répartis dans 2036 centres dont 2 à Luanda et Cabinda, soit une augmentation de 15,4% candidats et 9,9% centres, soit un total de .


A son arrivée samedi à Lubumbashi, le ministre d’Etat de l’EPST à fait savoir que  " le vice ministre et moi, nous avons instauré un système de gouvernance de proximité, cela veut dire que, aller vers les élèves, les enseignants pour connaître leurs difficultés et problèmes. Et aussi, dans le cadre de l’itinerance, nous avons effectué les voyages dans d’autres provinces. Ceci pour dire que, je suis arrivée à Lubumbashi spécialement pour lancer les épreuves de l’examen d’Etat édition 2019-2020 ".

 Et vous savez que nous avons frôlé une année blanche à cause de cet impitoyable assassin qu’est la Covid19. Grâce au leadership éclairé et sagesse du Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et à la dextérité de tous les partenaires éducatifs, nous avons qu’à même sauvé cette année avec ces évaluations certificatives », a dit Willy Bakonga.

Après le Haut Katanga, le ministre d’Etat de l’EPST va se rendre dans la province du Lualaba et d’autres provinces de l’Ex Grand Katanga pour s’imprégner du bon déroulement de l’Examen d’Etat qui concerne 818.667 élèves à travers le pays mais aussi palper du doigt les problèmes des enseignants de cette partie du pays, a-t-on signalé.


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top