0






John Kolela, ancien député de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) dénonce la mégestion à la tête de la chambre basse du parlement. Il affirme que les anciens députés sont en retard de paiement de leurs frais et l’existence des députés fictifs.

« Les anciens députés ont le retard de paiement de leurs frais. Il y a des fictifs qui existent à l’Assemblée nationale. Il existe de groupes parlementaires avec 20 députés alors que le règlement intérieur exige 25 députés », révèle John Kolela sur Top Congo FM.

Cet ancien député UDPS rappelle que « l’article 139 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale fait obligation (à la présidente de l’Assemblée nationale) de présenter le rapport de gestion avant le 15 avril de chaque année. Au lieu de faire le rapport de gestion, (Jeanine Mabunda) a fait le rapport d’activité ».


Cette dénonciation intervient au moment où plusieurs plusieurs médias font état d’une pétition signée par « plus de 230 députés pour destituer Jeanine Mabunda de la présidence du bureau » de l’Assemblée nationale. 

Du côté des députés FCC, une pétition a été initiée pour soutenir le bureau de l’Assemblée nationale, particulièrement Jeanine Mabunda. La récolte des signatures serait en cours.

Accusant l’UDPS, le parti présidentiel, sans le citer, le député PPRD Alphonse Ngoy Kasanji, affirme sur Top Congo FM qu’il y a des députés qui ont effectivement été invités moyennant 5 à 7 mille dollars pour signer une pétition contre la présidente de l’Assemblée nationale (Jeanine Mabunda)

« Cela s’est fait et est en train de se faire », dénonce le député PPRD Alphonse Ngoy Kasanji sur TOP CONGO FM et de rassurer « j’ai des preuves. Je dis ce que je connais ».



LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top