0






 Le député national Patrick Muyaya est monté au créneau pour fustiger la crise politique qui sévit actuellement en République démocratique du Congo, causée par la divergence des vues au sein de la coalition au pouvoir, le FCC-CACH.

Selon ce membre du Groupe de 13 personnalités politiques et sociales signataires de l'appel du 11 juillet dernier, cette crise est alimentée par ceux qui, dans le passé, ont notamment utilisé le débauchage comme stratégie politique.

"Les responsables de la crise actuelle sont ceux qui, dans le passé, ont utilisé le débauchage, le dédoublement, la division comme stratégie politique. Quand je dénonçais cette comédie Congolaise, certains me disaient que c’est la politique. Est-ce aussi la politique pour eux today (aujourd'hui ndlr) ?", a indiqué Patrick Muyaya, élu sur la liste du Parti Lumumbiste Unifié (PALU), membre du FCC.

Pour rappel, les relations sont plus que jamais tendues entre le FCC (Front Commun pour le Congo) et le CACH (Cap pour le Changement), deux structures politiques qui forment la coalition au pouvoir en RDC à la suite des élections générales du 30 décembre 2018.

Cette crise sévit depuis la nomination des 3 nouveaux juges à la Cour Constitutionnelle par le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo en juillet de l'année en cours. Et la cérémonie de prestation de serment de ces juges, a encore accentué ladite crise.

Le FCC de Joseph Kabila Kabange accuse Félix Tshisekedi d'avoir intentionnellement violé la Constitution et estime que la seule façon pour le président de la République de mettre fin à la situation actuelle est de rapporter ses ordonnances.

De son côté, le chef de l'État a entamé une série de consultations des différents acteurs politiques et sociaux les plus représentatifs du pays en vue de créer l'union sacrée de la Nation. Une initiative lancée après avoir constaté la persistance de la crise avec ses alliés du FCC. 

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top