0

 




Dans son discours, jeudi 29 octobre à Kingakati, l’ancien président Joseph Kabila a appelé les députés du Front commun pour le Congo (FCC) à « rester sereins » et à faire preuve de plus de cohésion.

Craignant d’éventuels débauchages des mécontents au sein de sa coalition, l’ancien président a évoqué la question de la structuration du FCC, assurant qu’un modèle existe déjà, avant de s’excuser pour le retard dans sa mise en place.

« Je pense qu’il était aussi nécessaire de prendre le temps d’étudier qui est de la famille politique et qui peut faire quoi pour elle. D’ici au 5 novembre, nos structures seront certainement en place », a dit Joseph Kabila dans les propos recueillis par Jeune Afrique.

Et de poursuivre:

« La majorité du FCC est réelle et nous nous devons tous de défendre ce pouvoir. Chacun doit se préparer pour 2023, ce n’est plus loin. ».

Une position officielle du FCC sur les consultations politiques devrait être annoncée lundi 2 novembre 2020, après une retraite de deux jours qui aura lieu à Mbuela Lodge, dans la province du Kongo Central.




LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top