0









La présidente de l'Assemblée nationale, Jeanine Mabunda, est attendue le 18 novembre courant au Conseil d'État, pour y être entendue, suite à la plainte déposée contre le bureau de cette chambre législative pour violation des textes.

En effet, selon le député national Fabrice Puela, le Bureau que dirige Jeanine Mabunda n'a pas respecté les dispositions du Règlement intérieur sur le délai à observer pour présenter le rapport financier de la session ordinaire de mars.

Ainsi, Puela ne jure que sur le départ de Mabunda et de toute son équipe. Le Conseil d'État devra donc les départager dans quelques jours, au moment où le climat politique actuel est dominé par la guéguerre le FCC - CACH.

Du côté de l'Assemblée nationale, on juge la démarche de Puela irrégulière. 

Le rapporteur de l'Assemblée nationale affirme que le rapport financier a été déposé et soumis à la plénière dans le délai. 

Invité par le comité des stages de l'Assemblée nationale, l'élu de Matadi s'est montré déterminé à aller jusqu'au bout de cette initiative.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top