0






La Présidente de l’Assemblée nationale est de retour au bureau après un repos médical consécutif à un accident de circulation qu’elle a connu.

Le personnel politique et administratif de la chambre basse , qui n’est pas resté indifférent à cet incident déplorable , a salué ce jeudi 3 décembre le rétablissement de leur Cheffe qui reprend la conduite des plénières relative à l’examen et adoption du Rapport de la Commission Économique et financière relatif à l’examen du projet de loi de finances de l’exercice 2021.

Voici in extenso le discours de Jeannine Mabunda que reprend fidèlement 24H.CD qui s’inscrit dans la logique du changement du social de plus de 86 millions que compte la République Démocratique du Congo.

” Avant de passer le premier point relatif à la validation des pouvoirs, j’aimerais inviter chacun d’entre nous à se remémorer la raison de notre présence dans cette Assemblée”.

” Les électeurs nous ont confié la tâche de fois déliquate, ardue et complexe de répondre en priorité à leur douleur sociale par le vote des lois progressistes, tant sur le plan social et économique, ainsi que par l’exercice légitime de notre mission de contrôle parlementaire”.

Dans ce contexte particulier où la deuxième vague, plus forte de la pandémie de la Covid19 frappe à nouveau le monde et la République Démocratique du Congo, l’adoption du budget 2021, le deuxième budget impulsé sous la houlette du Président de la République, Son Excellence Felix Tshisekedi vient nous rappeler que 2021 doit être pour les 86 millions de congolais, un signe d’espoir, un signe de changement, un signe de travail”.

” Nous sommes là donc pour apporter des réponses aux desideratas des citoyens, leur souhait d’unité et de paix. Une paix consolidée par l’héritage d’unité que nos prédécesseurs nous ont légué”.

“Nous devons également être sensible à leur vœu pour une éducation meilleure de leurs enfants, leur souci pour jeunes diplômés en proie au chômage, ou au sous emploi, ainsi à leur volonté de nourrir et soigner mieux leurs familles.

A tous ces compatriotes et à votre nom, je voudrais le dire ici dans cette enceinte et pas ailleurs, c’est eux qui sont de fait nos patrons à travers leur vote et les mandats qu’ils nous ont confiés. Nous leur sommes redevables par le travail que nous devons produire pour un meilleur confort social.

Que ça soient les lois en faveur de personnes vivant avec handicap, que ça soit celle sur le peuple autochtone ou encore les lois contre la corruption pour une meilleure gouvernance et aujourd’hui la loi des finances de l’exercice 2021, nous devrons œuvrer tous à donner au Gouvernement de la République les moyens de mieux travailler en faveur de cette population avec une attestation particulière sur l’intérieur du pays qui représente de fait 80% de la population; l’intérieur du pays souvent oublié, souvent négligé au profit de certaines distractions dans notre capitale à Kinshasa.

Voilà, honorables députés et chers collègues, ce qui va guider notre réflexion tout au long de l’examen de ce projet de loi des finances.

Dans le même ordre d’idée, votre bureau vous fait part de deux faits d’actualité qui viennent de se produire dans notre pays, suite aux pluies diluviennes de ces derniers jours.

Le premier a trait au glissement de terrain à Mbanza Ngungu, dans le Kongo central, ayant causé mort d’hommes.

Le second concerne les inondations des maisons d’habitation situées le long du fleuve Congo, au quartier Kingabwa, dans la Commune de Limete. Les habitants de ce quartiers sont présentement sans abris et passent la nuit à la belle étoile.

Au nom de l’Assemblée nationale et particulièrement de leurs députés qui nous ont alerté, votre bureau exprime sa compassion aux victimes de ces catastrophes et demande au Gouvernement d’apporter assistance aux sinistrés.

Cher collègues, cela étant, nous étant remémoré pourquoi nous sommes ici, pour le travail de la population congolaise. Nous passons au point relatif à la validation des pouvoirs ''''

A déclaré l’honorable Présidente de l’Assemblée nationale au début de la plénière consacrée à l’examen relatif au Rapport de la loi de finances de l’exercice 2021.Tu 

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top