0






Dans une déclaration faite ce lundi 7 décembre 2020 à Kinshasa, le Front Commun pour le Congo (FCC) a pris acte de la décision du chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo de mettre fin à la coalition FCC-CACH.

Cependant, cette situation a pour conséquence, d'après le FCC, le basculement vers la cohabitation. C'est dans ce cadre que le FCC a réaffirmé son soutien au premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

En outre, le FCC dit rejeter les annonces "anticonstitutionnelles" faites dimanche dernier par le chef de l'État, dans son adresse à la Nation.

Pour le FCC, les conclusions du président de la République, issues des consultations menées du 2 au 25 novembre dernier, violent la Constitution de la République démocratique du Congo.

Face à cette situation, le professeur Néhémie Mwilanya, coordonnateur national du FCC, a indiqué qu'ils vont demander à l'ex-président Kabila de donner sa part de vérité sur la crise actuelle, afin d'éclairer la population.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top