0

 




Les violons ne s’accordent pas entre le président de la République, Félix Tshisekedi et ses nouveaux alliés de l’Union sacrée, Moïse Katumbi et Jean Pierre Bemba. La rencontre d’hier au palais de la Nation entre le chef de l’Etat, le président de Ensemble pour la République et le leader du MLC au palais de la Nation s’est terminée en eau de boudin.


D’après les sources proches de la présidence, Félix Tshisekedi a, de manière polie refusé de céder la primature à Jean Pierre Bemba et le perchoir de l’Assemblée nationale à un pion de Katumbi. Les mêmes sources indiquent que le président de la République a présenté à ses partenaires son ticket pour le perchoir de l’Assemblée nationale et la primature. Dans ce ticket figure Modeste Bahati.


D’ailleurs, dans sa conférence tenue à Oyo aux côtés de son homologue de l’autre côté du fleuve, le fils de l’opposant historique n’avait pas exclu la possibilité de faire passer Bahati de l’informateur au chef du gouvernement. Pour le perchoir de l’Assemblée nationale, Félix Tshisekedi aurait jeté son dévolu sur un dissident du FCC, Jean Pierre Lihau, fils d’un des compagnons de lutte du père biologique du président de la République


Jean Pierre Lihau a été en première ligne, aux côtés du chef de l’Etat pour le basculement de la Majorité au niveau de l’Assemblée nationale.


 Moïse Katumbi et Jean Pierre Bemba sont sortis frustrés du palais de la Nation.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top