Liens commerciaux

0
- « Le gouvernement de la RDC vous informe officiellement du report des élections compte tenu de votre statut des diplomates au lieu que vous l’appreniez par voies des ondes ou de médias », a souligné Alexis Thambwe Mwamba.
Le ministre d’Etat, ministre de la Justice et garde des sceaux, Alexis Thambwe Mwamba, a informé les ambassadeurs et chefs de mission diplomatique en RDC du report, par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), des élections au 30 décembre de cette année, lors d’une communication à leur intention vendredi, à Kinshasa.

« Le gouvernement de la RDC vous informe officiellement du report des élections compte tenu de votre statut des diplomates au lieu que vous l’appreniez par voie des ondes ou de médias », a souligné le ministre d’Etat Alexis Thambwe Mwamba, assumant l’intérim du vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et intégration régionale, avant de préciser que l’incendie survenu le 13 décembre dernier dans l’un des entrepôts principaux de la CENI est à la base de ce report. Cet incendie, a-t-il ajouté, a endommagé les matériels électoraux destinés à la ville province de Kinshasa et une enquête est en cours auprès du parquet général pour connaître son origine.

Devant cette situation, a-t-il dit, deux hypothèses s’étaient présentées à la CENI, soit organiser le scrutin en excluant la ville province de Kinshasa, soit organiser les trois scrutins pour l’ensemble du territoire national en reportant d’une semaine les élections. Selon lui, la centrale électorale a opté pour le report des élections au 30 décembre 2018, après plusieurs rencontres avec les différentes institutions et partenaires impliqués au processus, notamment le bureau de l’Assemblée nationale, le Sénat, le gouvernement, le Conseil National de Suivi de l’Accord (CNSA) et les représentants des candidats Président.

Concernant la décision de la suspension de la campagne électorale des candidats Président dans la ville de Kinshasa par l’autorité urbaine, le ministre d’Etat Alexis Thambwe Mwamba a fait valoir que celle-ci (décision) relève des prérogatives du gouverneur de la ville étant donné que les questions de sécurité et de la police de la ville relève de ses compétences.

Il a précisé, à ce sujet, que cette mesure a été prise suite à un rapport des responsables des services de sécurité, faisant état de l’existence à Kinshasa d’une bande d’inciviques qui projetaient des attaques lors de la campagne des candidats Président à Kinshasa.

« Le gouvernement de la République regrette ce report des élections, mais s’incline devant la décision de la CENI, vu les assurances et la détermination fermes du président de la centrale électorale, Corneille Naanga, d’organiser ces scrutins dans sept jours », a souligné en substance 
l’homme d’Etat congolais.

ACP

LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top