Liens commerciaux

0
La proposition de sortie de crise soutenue mordicus par Martin Fayulu entraine de vives réactions au niveau de la scène politique. D’après l’un des leaders de la coalition Lamuka, Adolph Muzito ce programme se chargera des réformes nécessaires à opérer pour sortir d’un pouvoir qu’il a qualifié d’ « illégitime ».

Dans le même ordre d’idée que son frère, Fayulu, le Président du nouvel Elan soutient lui aussi que Félix Tshisekedi et Kabila « pourront gouverner le pays pour que ces réformes soient formalisées, donc ce serait une reconnaissance mutuelle. L’intérêt supérieur de la nation exige que l’on travaille ensemble pour améliorer les choses »

Et de poursuivre : « On ne reconnaît pas le pouvoir en place…. Nous disons qu’il faut sortir de cette illégitimité et qu’il faut retourner aux urnes mais pour se faire il faut des réformes. Et pour obtenir ces réformes il faut instaure le (HCNRI) ».

Durant ces 18 mois de transition, Martin Fayulu confie la direction du Haut Conseil National de réformes Institutionnelles (HCNRI) à Lamuka.



Kris Mutombo
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top