Liens commerciaux

0
Les députés parlementaire du Cap pour le Changement (CACH), plateforme politique qui a soutenu la candidature de l’actuel président, ont balayé d’un revers de la toutes les rumeurs sur un prétendu retrait de confiance à Jean-Marc Kabund, premier vice-président de l’Assemblée nationale. Ils l’ont fait savoir à l’issue d’une rencontre tenue ce jeudi à Kinshasa

La déclaration de ces députés fait suite aux récents affrontements survenus il y a peu entre les militants du PPRD et ceux de l’Udps. Aussi, après l’escalade verbale qui s’en est suivie au niveau de chacune de ces deux formations politiques en RDC.

« Nous avons déploré la destruction méchante de l’effigie du président de la république et celle de l’autorité morale du FCC. Le manque de tolérance politique qui a tendance à nous éloigner des objectif que nous sommes assignés à travers l’accord de notre coalition pour l’exercice pacifique du pouvoir », ont-ils dit dans leur déclaration.

Par ailleurs, ce groupe de députés appelle à l’apaisement afin de pérenniser les acquis de l’alternance. « Nous saisons cette occasion afin d’apporter un démenti sur le prétendu retrait de confiance envers notre vice-président de l’Assemblée nationale ».

En ce sens, poursuivent-ils,-nous exhortons au sens élevé de responsabilité pour préserver et consolider les acquis de cette première l’alternance. Il en va de l’intérêt de notre et la stabilité institutionnelle longtemps cherchée à notre pays.



En visite officielle en France, le Président Félix Tshisekedi avait, lui à son tour, appelé également à l’apaisement.
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top