Liens commerciaux

0

Kinshasa dispose désormais d’une unité mobile de traitement de distribution de l’eau potable à Kinshasa. Financé par le Fonds de promotion de l’industrie (FPI), ce projet réalisé par la fondation Nkumu Frey, est pour le ministre de l’Industrie « le témoignage éloquent de l’engagement de l’initiateur, à l’amélioration des conditions de vie des populations ».

Au cours de sa présentation, le ministre Marcel Ilunga a expliqué que l’initiative de cette mobile de traitement et de distribution d’eau potable à Kinshasa « prouve également l’esprit de créativité d’un homme des sciences ». C’est aussi, dit-il, une forme d’entreprenariat social innovant « qui donne des réponses concrètes aux problèmes sociaux qui demeurent sans solutions satisfaisantes dans notre société ».
« La problématique de l’approvisionnement en eau potable constitue un de ces problèmes majeurs auxquels le Gouvernement est confronté », a déclaré le ministre Marcel Ilunga soulignant que dans une grande ville comme Kinshasa de 10 millions d’habitants, « il s’agit d’un énorme défi, du point de vue investissements requis dans un contexte de croissance démographique rapide et d’extension continue et non maitrisée des limites urbaines de notre ville-province ».
A son tour, M. Nkumu Frey s’est dit satisfait pour l’intérêt et l’accomplissement apportés à son projet. Il a salué et honoré l’image de marque du Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange qui a ouvert cette branche via le Fonds de promotion de l’industrie pour le chercheur avant de remercier le ministre de l’Industrie Marcel Ilunga Leu qui a démontré son pragmatisme pour encourager ce projet.
Dans cette perspective, le directeur général de Fonds de promotion de l’industrie (FPI), Patrice Kitebi, a encouragé le promoteur de ce projet, tout en demandant aux autres d’emboiter le pas. Il a salué cette invention qui est une réponse concrète aux problèmes sociaux des populations en manque d’eau potable à hauteur du financement de 140.000 USD. Patrice Kitebi a engagé son entreprise à faire de cette invention une production des masses.
Selon certaines estimations de la Banque mondiale, actuellement seuls 22%, soit 11,5 millions d’habitants, ont accès à une source d’eau potable. Pour atteindre les Objectifs de développement durable (ODD), la couverture doit passer à 71%, ce qui donne une idée de l’importance des efforts à fournir pour atteindre des niveaux relativement satisfaisants. Rachidi MABANDU
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top