Liens commerciaux

0
Une dizaine de ressortissants congolais sont mortes le weekend dernier dans la province angolaise de Lunda Norte en marge d'une opération de police visant des étrangers en situation illégale et soupçonnés d'être impliqués dans le trafic de diamants. Depuis le début du mois, des dizaines de milliers de Congolais ont été refoulés, rapportent des sources congolaises.

Selon certains témoignages venant de Lunda Norte, les ressortissants congolais ont d’abord manifesté mercredi dernier, d’après plusieurs récits, contre la brutalité de la Police Angolaise à leur égard.

Certains, parmi ces congolais, sont des jeunes qui sont actifs dans l’exploitation artisanale des diamants.

Ils auraient utilisé machettes et divers autres objets contre les policiers commis aux opérations d’expulsion.

La Police angolaise, a ensuite ouvert le feu faisant sur place 2 morts, selon la télévision publique angolaise, 5 morts et plusieurs blessés, d’après d’autres sources.

Au total, 14 ressortissants de la RDC ont été tués, selon un comité des Congolais vivant en Angola.

Depuis, les services officiels installés au poste frontalier de Kamako en RDC, rapportent que plusieurs milliers de congolais ont regagné leur pays.

Parmi eux, il y a les refoulés et ce qu’on appelle les retournés volontaires.

A Kamako, certains passent nuit à la belle étoile et d’autres dans des églises.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top