Liens commerciaux

0
Après leur arrivée à Beni où ils ont animé un meeting populaire devant une foule immense, Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe viennent d’annuler l’étape de Butembo sur demande de la police.

C’est-ce que ces deux leaders de l’opposition ont annoncé mercredi 12 décembre devant la presse quelques heures après le meeting de Beni.

« Aujourd’hui la police nous a fortement déconseillés d’emprunter la route pour Butembo, ils ont dit attention avec ce qui s’est passé pendant le meeting, vous risquez d’aller vous faire attaquer parce que les Maï-Maï se trouvent aussi dans les mêmes mêlées…imaginez les policiers qui sont en armes refusent de vous accompagner en disant qu’ils vont s’arrêter à la barrière…quand les autochtones vous disent ça il faut en tirer toutes les conséquences », a expliqué Félix Tshisekedi.



De son côté, Vital Kamerhe a condamné le » comportement de ceux qui viennent avec l’argent pour manipuler la population.

« Ce qui était préparé c’est pire que ce vous avez vu là… Comme l’a dit le président, on nous a dit qu’on a posté des Maï-Maï le long de la route, d’après les renseignements militaires, par les amis qui sont supposés être les amis de l’opposition pour abattre Félix Tshisekedi et moi sur cette route- là, ils veulent que tout s’arrête, ils ne veulent pas des élections », a-t-il indiqué.



Tout en remerciant les habitants de Beni pour l’accueil, Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe ont promis « de ne jamais répliquer aux actes de provocation ».

Suite à l’état de l’aéroport de Butembo qui ne permettait pas à l’avion de Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe d’atterrir, ces deux leaders de l’opposition avaient résolu d’atterrir à Beni pour enfin se rendre à Butembo par la route.

Après cette étape, Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe seront sauf changement à Lubumbashi ce jeudi.

Jeff Kaleb Hobiang

FacebookTwitterGoogle+
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top