Liens commerciaux

0
Les élections auront bel et bien lieu le 23 décembre 2018 en RD-Congo. Norbert Basengezi Katintima, vice-président de la Commission électorale nationale indépendante -CENI-, l’a réaffirmé lors d’une rencontre avec une délégation de haut niveau du Conseil œcuménique des Eglises conduite par son secrétaire général, le pasteur de tradition luthérienne Olav Fykse Tveit -Eglise de Norvège- et un représentant du Vatican. Cette délégation séjourne en RD-Congo pour une mission de médiation et de plaidoyer en faveur d’un processus électoral consensuel et apaisé le 23 décembre 2018. «L’état des lieux du processus électoral, les contraintes et défis qui restent à surmonter de même que les éclaircissements autour de la machine à voter ont meublé le contenu de la communication du vice-président de l’organe en charge des élections», a-t-on appris des sources proches de la CENI.

Au cours de cette rencontre organisée en la salle de réunion du 21ème étage de l’Hôtel Kempiski -Fleuve Congo Hôtel-, les questions et réponses ont permis aux deux parties de reconnaître que le processus électoral en cours suit son bonhomme de chemin avec la ferme certitude, du côté de la CENI, de la tenue dans les délais des scrutins combinés présidentiel, législatifs national et provincial. Parmi les arguments de certitude avancés par Norbert Basengezi, figure le strict respect des activités programmées dans le calendrier électoral, notamment la publication du fichier électoral, la clôture des étapes de réception et de traitement des candidatures à la députation provinciale, nationale et à la présidentielle ou encore la réception imminente des matériels électoraux. Il a été également mis en avant la prise en charge effective de l’ensemble du budget électoral par le gouvernement RD-congolais, d’une part, et la bonne coopération technique entre la CENI et certains partenaires, dont la MONUSCO sur les aspects logistiques et techniques, d’autre part.

Devant les responsables des huit confessions religieuses présents aux côtés de la délégation du Conseil œcuménique des Eglises, Norbert Basengezi a, dans le cadre des concertations avec les parties prenantes aux élections, invité ses interlocuteurs à mener un plaidoyer auprès des parties prenantes en vue du respect des prescrits du code de bonne conduite des partis politiques et de la charte des observateurs et témoins. Le vice-président de la CENI les a également édifiés sur les contours des polémiques politiciennes autour de l’utilisation de la machine à voter. Ses avantages et sa pertinence pour le bon déroulement des élections ont été clairement exposés et ensuite reconnus par les participants à cette séance de travail. Enfin, au nom de la CENI, Norbert Basengezi a particulièrement salué l’accompagnement permanent de la Société civile, particulièrement les Eglises catholique et protestante dans le cadre de l’éducation civique électorale et de la sensibilisation des électeurs. Une collaboration appelée, a-t-il souhaité, à se poursuivre pour la réussite des scrutins tant attendus.

Christian BUTSILA

aFRICANEWSRDC
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top