Liens commerciaux

0
Ce n’est plus l’affaire que de quelques jours pour que le nom du candidat unique de l’Opposition soit annoncé au public. Tout est fin prêt avec à la clé le nom de cet oiseau rare déjà bien connu de ses pairs. Il ne reste plus que l’ultime réglage qui sera effectué dans les 72 heures tout au plus tard, au cours de la réunion des sept leaders de l’Opposition signataires du mémorandum de Bruxelles dans un pays étranger à savoir la Suisse afin de permettre la participation des opposants qui sont empêchés d’atteindre Kinshasa.

C’est le député national Delly Sessanga Hipungu, secrétaire général de la plateforme « Ensemble pour le changement » de Moïse Katumbi Chapwe qui l’a annoncé hier de retour de Bruxelles. Candidat unique de l’Opposition presque déjà désigné par consensus par les sept leaders et que tout leur camp politique doit porter à bout de bras. Cela prend de court tous ceux qui continuaient à être sceptiques convaincus que les opposants congolais, avec leurs « égos surdimensionnés » ne s’accorderont jamais sur le nom d’un candidat unique.
Hipungu n’a pas révélé si l’UDPS de Félix-Antoine Tshisekedi dit « Fatshi » a pris part aux dernières tractations. Toujours est-il qu’à la réunion de la semaine avant à Pretoria en Afrique du Sud, Fatshi y avait délégué deux plénipotentiaires. En conséquence, on ne le voit pas ne pas participer à la réunion de sept leaders de l’Opposition à laquelle sont déjà annoncés Jean-Pierre Bemba Gombo, le chairman du MLC et le charismatique Moïse Katumbi Chapwe, leader d’« Ensemble » bien que l’UDPS peine à convaincre sa propre base préalablement chauffée à blanc contre la machine à voter pour changer casaque en embouchant la trompette de la machine à voter. Un exercice bien compliqué. KANDOLO M.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top